Retour à page du secteur santé

Retour à la page d’accueil

SECTEUR : SANTÉ

NIVEAU D’ÉTUDES : ENSEIGNEMENT COLLÉGIAL

 

HYGIÉNISTE DENTAIRE

DIPLÔME D’ÉTUDES COLLÉGIALES D.E.C.

 

Consulte aussi la section "liens recommandés" (dont des vidéos d'hygiénistes dentaires qui parlent de leur travail).

 

TÂCHES ET RESPONSABILITÉS :

 

 En devenant hygiéniste dentaire; tu auras pour tâches de nettoyer, détartrer et polir les dents de tes patients et patientes. Tu effectueras ensuite des radiographies afin d'y dépister les maladies buccodentaires et en informer le ou la dentiste; tu conseilleras et enseigneras à la clientèle sur les principes de la prévention et l'amélioration de l'hygiène buccale; planifier, élaborer et mettre en application des programmes préventifs en santé buccodentaire en collaboration avec les dentistes et enfin, tu utiliseras des méthodes scientifiques afin de contrôler et de prévenir les affections buccodentaires sous la supervision d'un(e) dentiste.

 

Tu pourrais aussi être appelé(e) à assister le ou la dentiste en salle de traitement ou d’opération en lui fournissant toute l’aide technique nécessaire pour réaliser adéquatement et efficacement son travail (bien que ce soit le travail des assistants dentaires, certains hygiénistes effectuent également ces tâches, surtout dans les plus petits cabinets). Enfin, tu devras également gérer et mettre à jour les dossiers des patients et patientes et planifier les traitements d’hygiène buccale.

 

QUALITÉS ET APTITUDES  NÉCESSAIRES :

-       Bonne santé

-       Bonne vision

-       Bonnes habiletés et bonne dextérité manuelles pour manipuler adéquatement les délicatement les instruments

-       Minutie et précision et souci du travail bien fait car tu auras à manipuler les appareils délicats

-       Sens des responsabilités et autonomie car tu en auras d’importantes à assumer (notamment lors des traitements et interventions chirurgicales)

-       Aimer et facilité à travailler avec le public car tu auras des contacts fréquents avec les patients(es) 

-       Facilité à travailler en équipe et professionnalisme car tu auras à assister de façon efficace le ou la dentiste

-       Bon jugement et esprit d’initiative pour être à intervenir lors d’une complication en salle de traitement ou d’opération

-       Être à l’écoute du patient (calme, patience et discrétion) est nécessaire pour rassurer un patient nerveux lors des traitements ou interventions

-       Sens de l’organisation pour bien planifier les traitements d’hygiène et les dossiers des patients(es)

PROFESSIONS APPARENTÉES :

 

-       Technicien(ne) dentaire (hygiéniste au sein des Forces armées) DEC est exigé, mais les Forces offrent un plan de formation payé

-       Professeur(e) en techniques d'hygiène dentaire au collégial

-       Représentant(e) en vente de fournitures et équipements pour dentistes

-       Représentant(e) en vente de produits dentaires

 

EMPLOYEURS POTENTIELS :

 

-       Cliniques et centres dentaires généralistes et spécialisées

-       Cabinets de dentistes

-       Centres de santé et de services sociaux (CLSC)

-       Hôpitaux

-       Compagnies pharmaceutiques

-       Commissions scolaires (certaines)

-       Fonction publique fédérale (postes civils dans les cliniques dentaires des bases militaires et postes auprès des communautés autochtones)

-       Fournisseurs de produits et équipements pour dentistes

-       Résidences privées pour personnes âgées

-       Cégeps (enseignement)

-       Universités (Laval, Montréal et McGill dans leur clinique dentaire)

-       Forces armées canadiennes

 

PERMIS DE PRATIQUE :

 

Au Québec, pour pratiquer en tant qu’hygiéniste dentaire, tu dois obligatoirement devenir membre de l’Ordre des hygiénistes dentaires du Québec.

 

EXIGENCE DES EMPLOYEURS :

-       Connaissance de l’anglais est un atout important

-       Disponibilité

-       Parfois horaires de travail variés (jour/soir/nuit)

PLACEMENT :

 

Selon les données disponibles au 1er juin 2014 :

 

Le placement est EXCELLENT, 93 % des répondants(es) ont obtenu un emploi relié à leurs études dont la majorité, soit 77 % sont à temps complet.

Quelques autres répondants(es), soit 13 % ont poursuivi leurs études à l'université en sciences biomédicales ou dans une discipline connexe.

 

NOMBRE DE  RÉPONDANTS

NOMBRE EN EMPLOI RELIÉ

NOMBRE EMPLOI A TEMPS COMPLET

NOMBRE
 AUX
 ÉTUDES

223

195

150

13

 

Note : légère hausse du taux de placement comparable aux années précédentes (était de 87 % en 2013, 89 % en 2012 et 93 % en 2011).
          Il y a de la place pour davantage de diplômés(es)...

 

Source : Ministère de l’Enseignement supérieur du Québec

 

SALAIRE :

 

Selon les données de 2014 :

 

Le salaire moyen en début de carrière était de : 

-        20,36 $/heure (35 hres/sem) en milieu hospitalier

-       20,03 $/heure (40 hres/sem) en pratique privée

-       22,84 $/heure (37,5 hres/sem) au Gouvernement du Canada (postes civils sur les bases militaires)

-       5 281 $/mois au sein des Forces canadiennes (grade de caporal, Force régulière)

-       133,66 $/jour au sein des Forces canadiennes (grade de caporal, Force de réserve)

Note : légère baisse de la moyenne salariale par rapport aux années précédentes dans le secteur privé (était de 20,40 $ en 2013, 20,80 $ en 2012 et 20,33 $ en 2011)
          Dans le secteur public, les augmentations sont établies par les conventions collectives. 

Sources : Ministère de l’Enseignement supérieur du Québec, Conseil du Trésor du Québec, Commission de la Fonction Publique du Canada et Forces canadiennes

PERSPECTIVES D’AVENIR :

 

Selon les informations fournies par les collèges, ils reçoivent 2 à 3 fois plus d'offres qu'il y a de diplômés(es) disponibles. La plupart obtiennent un emploi dans leur milieu de stage.

 

Selon l'Ordre des hygiénistes dentaires du Québec, il y avait 5 768 hygiénistes dentaires actifs (dont 289 nouveaux membres) dans l'ensemble des régions du Québec au 31 mars 2014 (soit 323 membres de plus qu'en 2012).

 

Profession en presque totalité féminine, les femmes représentent 98 % des hygiénistes dentaires au Québec.

 

Dans plusieurs régions, il manque d'hygiénistes, notamment dans les régions suivantes :

 

Bas-St-Laurent : une quarantaine d'hygiénistes dentaires supplémentaires seraient nécessaires afin de combler les besoins de toutes les cliniques dentaires de la région;

 

Chaudière-Appalaches : l'une des régions ayant connu la plus grande expansion au cours des dernières années avec l'arrivée de nombreuses jeunes familles, les besoins des cliniques dentaires ont fortement augmenté puisque le nombre de clients a explosé. Une quarantaine d'hygénistes dentaires seraient nécessaires afin de combler tous les besoins de la région;

 

Laurentides : l'une des régions ayant connu la plus grande expansion au cours des dernières années avec l'arrivée de nombreuses jeunes familles et de nombreux retraités, les besoins des cliniques dentaires ont fortement augmenté puisque le nombre de clients a fortement augmenté. Une trentaine d'hygénistes dentaires seraient nécessaires afin de combler tous les besoins de la région;

 

l'Abitibi-Témiscamingue : avec l'arrivée de nombreuses nouvelles familles venues s'établir dans la région notamment dans le cadre du boom minier, la clientèle des cliniques dentaires a fortement augmenté. Une trentaine d'hygiénistes dentaires supplémentaires seraient nécessaires afin de combler tous les besoins de la clientèle de la région;

 

Laval : avec une croissance du nombre de retraités prenant davantage soin de leur santé buccodentaire et l'arrivée de nombreuses familles, une trentaine d'hygiénistes dentaires supplémentaires viendraient suffir à une forte demande dans la région;

 

Centre-du-Québec : une vingtaine d'hygiénistes dentaires supplémentaires combleraient les besoins dans cette région.

 

On prévoit d'excellentes perspectives d’emploi pour les prochaines années. Le placement et la moyenne salariale sont meilleurs comparativement aux années précédentes. Ces profesionnels(les) sont très recherchés par les cliniques dentaires et ce, partout au Québec, on peut parler de pénurie d'hygiènistes.

 

Selon les données du Ministère de l’Éducation, le métier d’hygiéniste dentaire est l’un des 30 métiers de la formation technique présentant les mieilleures perspectives d’avenir.

 

LE PROGRAMME D’ÉTUDES :

 

Le Diplôme d’études collégiales en techniques d’hygiène dentaire D.E.C. a une durée totale de 3 ans offert à temps complet. Il comporte des cours d'introduction à la profession, anatomie buccodentaire de la tète et du cou, biologie des systèmes 1, prévention en hygiène dentaire, communication en milieu de travail, physiologie humaine appliquée à la médecine dentaire, biologie des systèmes 2, microbiologie et immunologie appliquées à la médecine dentaire, pathologie buccale, psychologie de la communication, premiers soins et RCR, anglais appliqué à la médecine dentaire, épidémiologie et mécanismes de défense, dépistage des maladies bucco-dentaires et examen bucco-dentaire 1, enseignement des mesures de prévention en santé dentaire, nutrition appliquée à la santé bucco-dentaire, prise et traitement de radiographies bucco-dentaires, instrumentation parodontale, dépistage des maladies bucco-dentaires 2 et santé et sécurité au travail, approches cliniques en médecine dentaire, dentisterie opératoire, parodontie, prosthodontie, stage clinique en hygiène dentaire 1 (2 semaines offert en 4e session), santé dentaire publique, investigation médicale et choix de traitement, programmation et planifiacation de programmes en santé dentaire publique, approches et interventions cliniques adaptées, orthodontie, traitements spécialisés, interactions sociales en santé, stage clinique 2 (à raison de 2 jours/semaine pendant 15 semaines offert en 5e session), stage en santé dentaire publique (2 semaines offert en 5e ou 6e session selon les cégeps), préparation au marché du travail et lois et règlements de la profession, ainsi qu'un stage d'intégration au milieu de travail d'une durée de 6 semaines consécutives (5 jours/semaine) offert en 6e session.

 

Note : le nom et le contenu des cours peuvent différer selon les cégeps, mais les objectifs du programme restent les mêmes.

 

PASSERELLES :

 

Un programme passerelle permet aux titulaires d'un D.E.C. dans une discipline en particulier de se faire reconnaître un certain nombre de crédits par une université dans le cadre de son baccalauréat. Par contre, aucune garantie d'admission n'est offerte lors de la demande.

 

Voici quelques exemples de ces ententes :

·       l'Université Laval reconnaît automatiquement 30 crédits aux titulaires de ce DEC dans le cadre de son Baccalauréat en enseignement professionnel

·       l'UQÀM pourra reconnaître de 15 à 30 crédits (selon étude du dossier) aux titulaires de ce DEC dans le cadre de son Baccalauréat en enseignement en formation professionnelle

·       l'UQAC pourra reconnaître jusqu'à 27 crédits (selon étude du dossier) aux titulaires de ce DEC dans le cadre de son Baccalauréat en enseignement professionnel

·       l'UQAR pourra reconnaître jusqu'à 27 crédits (selon étude du dossier) aux titulaires de ce DEC dans le cadre de son Baccalauréat en enseignement professionnel

·       l'UQAT pourra reconnaître jusqu'à 27 crédits (selon étude du dossier) aux titulaires de ce DEC dans le cadre de son Baccalauréat en enseignement professionnel

PERFECTIONNEMENT :

 

Il existe quelques programmes de perfectionnement de niveau universitaire destiné aux hygiénistes dentaires, voici quelques exemples :

 

-       Certificat en santé communautaire offert à l’Université de Montréal et à l’Université Laval

-       Certificat en gérontologie offert à l’Université Laval, à l'Université de Montréal, à l'UQAM, à l'UQTR

 

EXIGENCES D’ADMISSION :

 

-       Détenir un D.E.S. et avoir réussi le cours suivant ou son équivalent :

Chimie 5e (anciennement chimie 534 ou 584) OU
Chimie 534 + Physique 534 (ou leurs équivalents) OU
Chimie 534 + ST ou ATS 4e (ou leurs équivalents)

 

Note : pour connaître les cours équivalents en éducation aux adultes, consulte la page suivante

 

STATISTIQUES D’ADMISSION :

 

Ce programme est contingenté dans la plupart des collèges

 

À l’automne 2016 (au 1er tour) :

 

COLLÈGES

DEMANDES

ADMIS

TAUX D’ADMISSION

EN %

TAUX D’ADMISSION
en 2015

TAUX D’ADMISSION
en 2014

TAUX D’ADMISSION
en 2013

TAUX D’ADMISSION
en 2012

Maisonneuve

181

85

47

44

47

46

39

Garneau

137

40

29

25

30

29

24

Trois-Rivières

83

48

58

49

66

53

39

Chicoutimi

79

44

56

49

66

53

39

Édouard-Montpetit

env 100 *

39

n/a **

40

n/a

n/a

n/a

* données approximatives

** moyenne du dernier candidat admis : 83 %.

n-d = donnée non disponible

 

Aucun contingentement dans les autres collèges :

 

Les candidats(es) admissibles (qui répondent aux exigences d'admission) sont généralement admis

 

Sources : Cégep de Maisonneuve, Cégep Garneau, Cégep de Trois-Rivières, SRACQ et SRASL

 

ENDROITS DE FORMATION :

-       Cégep de Chicoutimi, site du département et de la Clinique d'hygiène dentaire

-       Cégep de l’Outaouais, possibilité de réaliser un séjour d'action communautaire au Pérou, pour plus de détails consulte le Bureau international, site de la Clinique d'hygiène dentaire

-       Cégep de Maisonneuve, possibilité de réaliser un stage de coopération international au Nicaragua, pour plus de détails consulte le Bureau international, site de la Clinique d'hygiène dentaire

-       Cégep de S-Hyacinthe, possibilité de réaliser un stage en santé dentaire publique en Suisse, pour plus de détails consulte le Bureau international, site de la Clinique d’hygiène dentaire

-       Cégep de Trois-Rivières, possibilité de réaliser un stage dans Nord-du-Québec ou à l'étranger (Cameroun, République Dominicaine), pour plus de détails consulte le Bureau international, site de la Clinique d’hygiène dentaire

-       Cégep Édouard-Montpetit, possibilité de réaliser un stage en santé dentaire publique au Mali (voir la page sur les stages internationaux), site de la Clinique d’hygiène dentaire

-       Cégep François-Xavier-Garneau, possibilité de réaliser un stage international ou interculturel au Mexique ou dans un pays d'Afrique, pour plus de détails consulte le Bureau international, site de la Clinique d’hygiène dentaire

-       Cégep John-Abbot College, site de Clinique d'hygiène dentaire

-    Cégep régional de Lanaudière à Terrebonne, site de la Clinique d'hygiène dentaire

LIENS RECOMMANDÉS :

 

Tu veux l' avis d'hygiénistes dentaires sur leur profession ?, alors regarde les vidéos suivants :

liens divers :

-    Appareils dentaires 411 : site d’informations sur les prothèses dentaires

-     Association de médecine dentaire holistique du Québec : site de cette association qui fait la promotion de la santé naturelle appliquée à la dentisterie

-    Association dentaire canadienne : consulte notamment la section démarrer dans la profession où tu auras notamment des infos sur le Test d’aptitudes aux études dentaires obligatoire pour être admis en médecine dentaire, aussi des infos sur la santé buccodentaire

-    Fédération des hygiénistes dentaires du Québec : regroupement professionnel des hygiénistes dentaires partout au Québec

-    Académie de dentisterie biocompatible du Québec : site d'infos en dentisterie holistique

-     Dental review : site de ce célèbre magazine américain en dentisterie

-     Dentistes sans frontières : organisme humanitaire fournissant des services dentaires gratuits dans les pays en voie de développement

-     Dents.net : site d’informations sur les traitements dentaires et répertoire de dentistes au Québec

-     Éduco-dent : important site français d’information en dentisterie

-    HugNet : site d'infos et de vulgarisation pour le grand public en dentisterie holistique créé par un spécialiste américain (en anglais)

-     Visioweb : le plus grand portail francophone en dentisterie sur le web

-    Web dentaire : site du plus important centre francophone d’information en dentisterie (avec section pour patients) 

 

Retour à page du secteur santé

Retour à la page d’accueil