Retour à la page du secteur sciences naturelles

Retour à la page d’accueil

 

 

SECTEUR : SCIENCES NATURELLES

NIVEAU D’ÉTUDES : FORMATION PROFESSIONNELLE

 

PAYSAGISTE

DIPLÔME D’ÉTUDES PROFESSIONNELLES D.E.P.

 

Consulte aussi la section "liens recommandés" à la fin de cette page (dont des vidéos de paysagistes qui parlent de leur travail).

 

TÂCHES ET RESPONSABILITÉS :

 

En tant que paysagiste; tu auras pour tâches d’effectuer le terrassement et la plantation de végétaux sur des terrains privés ou publics résidentiels (résidences privées, chalets, résidences hauts de gamme, immeubles à condominiums, projets résidentiels, etc.); institutionnels (résidences pour aînés, garderies, maisons de santé, centres culturels, bibliothèques, musées, etc.); commerciaux (immeubles à bureaux, hôtels, restaurants, magasins, campings, etc.) ou municipaux (terrains de jeux, parcs, places publiques, etc.).

 

Tu devras effectuer divers travaux de menuiserie et de maçonnerie afin de réaliser divers projets d’aménagement paysager tels que : allées, murets, pergolas, patios, fontaines, cascades, bassins, rocailles, patios, murs décoratifs, escaliers décoratifs, terrasses, etc.

 

Tu auras aussi à installer des systèmes d’éclairage et d’irrigation, des plants d’eau, des rocailles, etc. De plus, tu devras effectuer l’entretien des équipements et l’outillage servant à l’aménagement paysager.

 

QUALITÉS ET APTITUDES  NÉCESSAIRES :

-       Bonne santé

-       Aimer travailler à l'extérieur

-       Bonne condition et endurance physique car tu auras à travailler dans différentes positions parfois inconfortables

-      Bnnes habiletés manuelles car tu auras à effectuer différentes tâches manuelles à exécuter (entretien et fertilisation des plantes, plantation et transplantation d’arbres et d’arbustes, etc)

-       Minutie et précision pour réaliser des aménagements de façon précise

-       Sens de l’observation pour pouvoir détecter les insectes nuisibles, une anomalie ou une maladie à une plante ou un arbre

-      Sens de l’initiative et facilité à communiquer pour être capable de proposer tes idées à un projet

-       Sens de l’organisation car tu auras à planifier et à organiser de petits projets d’aménagement

-       Facilité à travailler en équipe car tu auras à travailler avec la collaboration d’autres ouvriers paysagistes, des manœuvres, des horticulteurs, des pépiniéristes, des techniciens paysagistes, etc.

PROFESSIONS APPARENTÉES :

-        Entrepreneur(e) en aménagement paysager

-    Journalier(ère)-jardinier(ère)

-        Manœuvre en aménagement paysager

-    Ouvrier(ère) à l'entretien des parcs

-    Préposé(e) à l'aménagement paysager

-    Préposé(e) à l'entretien de terrains

EMPLOYEURS POTENTIELS :

-        Centres de jardin

-        Entreprises en aménagement paysager

-        Municipalités

-        À ton propre compte 

EXIGENCES DES EMPLOYEURS :

-        Polyvalence

-    Longues heures de travail

-        Travail saisonnier

PLACEMENT :

 

Selon les données disponibles au 1er juin 2015 :

 

Le placement est bon, 64 % des répondants(es) qui se sont dirigés vers le marché du travail ont obtenu un emploi relié à leurs études dont la presque totalité, soit 83 % sont à temps complet.

 

Quelques répondants(es), soit 12 % ont décidé de poursuivre leurs études en combinant avec un autre D.E.P. (fleuristerie ou horticulture et jardinerie).

 

NOMBRE DE  RÉPONDANTS

NOMBRE EN EMPLOI RELIÉ

NOMBRE EMPLOI À TEMPS COMPLET

NOMBRE
 AUX
ÉTUDES

60 34 31 7

 

Note 1 : hausse importante du taux de placement par rapport aux années précédentes (était de 46 % en 2013; 44 % en 2011; 34 % en 2010 et 40 % en 2009).

 

Note 2 : prendre en considération que seulement 52 % des diplômés(es) ont répondu à cette enquête.

 

Source : Ministère de l’Éducation du Québec

 

SALAIRE :

 

Selon les données de 2015 :

 

Le salaire moyen en début de carrière était de :

-       15,35 $/heure (40 hres/sem) dans le secteur privé

-    14,44 $/heure (40 hres/sem) en tant que jardinier(ère) à la SÉPAQ (parcs et réserves)

-       16,37 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant que jardinier(ère) au sein des grands établissements hôteliers 4* ou 5* (extérieur de Montréal)

-       15,28 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant que jardinier(ère) au sein des clubs de golf privés

-    17,88 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant que journalier-préposé(e) en horticulture ou préposé(e) à l'entretien des parcs et espaces verts et à l'horticulture au sein des très petites municipalités (moins de 5 000 habitants)

-    19,74 $/heure (35 ou 38,75 ou 40 hres/sem) en moyenne en tant que jardinier(ère) ou préposé(e) en horticulture ou aide-horticulteur(trice) au sein des grandes municipalités (100 000 habitants et plus)

-    20,80 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant que préposé(e) à l'entretien des parcs et espaces verts au sein des petites municipalités (5 000 à 19 999 habitants)

-    21,08 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant que jardinier(ère) ou journalier(ère)-jardinier(ère) ou préposé(e) en horticulture au sein des petites municipalités (5 000 à 19 999 habitants)

-       22,06 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant que jardinier(ère) au sein des grands établissements hôteliers 4 ou 5* (Île de Montréal)

-    23,02 $/heure (35 ou 38,75 ou 40 hres/sem) en moyenne en tant que préposé(e) à l'entretien des parcs et espaces verts au sein des municipalités de taille moyenne (20 000 à 99 999 habitants)

-    23,31 $/heure (35 ou 38,75 ou 40 hres/sem) en moyenne en tant que préposé(e) à l'entretien des parcs et espaces verts au sein des grandes municipalités (100 000 habitants et plus)

-    24,28 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant que jardinier(ère) ou préposé(e) en horticulture au sein des municipalités de taille moyenne (20 000 à 99 999 habitants)

Note : hausse de la moyenne salariale par rapport aux années précédentes (était de 13,15 $ en 2013; 14,35 $ en 2012; 12,90 $ en 2011 et 14,55 $ en 2010).

 

Sources : Ministère de l’Éducation du Québec,  Syndicat de la fonction publique du Québec - section locale SEPAQ, conventions collectives des cols bleus de la plupart des grandes municipalités, conventions collectives des cols bleus de plusieurs municipalités de taille moyenne, conventions collectives des employés municipaux de plusieurs petites municipalités et conventions collectives des employés de plusieurs clubs de golf.

 

PERSPECTIVES D'AVENIR :

 

Il n'est pas toujours nécessaire de posséder une formation spécifique pour accéder à cette profession. De nombreux débouchés seront pourvus par des personnes peu scolarisées, des jeunes surtout, mais aussi des adultes comme deuxième ou troisième carrière, qui sont attirées par un travail proche de la nature qui s'exerce à l'extérieur. D'autres débouchés pourront être pourvus par les nombreux manœuvres expérimentés en chômage ou par des immigrants qui satisfont aux exigences des employeurs.

 

Les perspectives sont également étroitement liées avec la santé économique de l'industrie de la construction  puisque plusieurs contrats qu'obtiennent les entrepreneurs en aménagement  paysager proviennent des nouvelles constructions dans les secteurs résidentiel (maisons multifamiliales et unifamiliales, résidences hauts de gamme, projets domiciliaires, etc.); commercial (immeubles à bureaux, magasins, restaurants, hôtels, etc.)  et institutionnel (résidences pour aînés, garderies, centres culturels, etc.).

 

Selon la Commission de la construction, l'activité en construction, la construction institutionnelle, commerciale et résidentielle subira une légère au cours des prochaines années.

 

Enfin, la hausse de l'engouement de la population pour l'aménagement de leur propriété, notamment due à l'arrivée de nombreux retraités font augmenter les besoins de paysagistes.

 

Comme cette profession est fortement saisonnière, il n'est pas exclu que les possibilités d'accéder à un emploi dans cette profession soient meilleures au cours des mois où le niveau d'activité est le plus élevé, soit de mai à octobre. Au cours de l'hiver, ces ouvriers sont également occupés, puisqu'ils effectuent du déneigement.

 

Malgré cela, les perspectives d'emploi dans cette profession semblent s'améliorer comparativement aux années précédentes.

 

LE PROGRAMME D’ÉTUDES :

 

Le Diplôme d’études professionnelles en réalisation d’aménagements paysagers D.E.P. a une durée totale de 1 035 heures (10 mois) offert à temps complet seulement (ou en formation intensive en 8 mois à temps complet seulement). Il comporte des cours d'introduction au métier, santé et sécurité sur  les chantiers de construction, machinerie, équipement et outillage, mesures et estimations, interprétation de plans, devis et documentation technique, communication en milieu de travail, différenciation des végétaux, aménagement d'un terrain, utilisation des pesticides à l'extérieur, entretien d'un terrain, installation d'un système d'irrigation et d'éclairage, réalisation d'ouvrages en béton, travaux en pierre et béton sans joint de mortier, réalisation d'ouvrages en bois, installation et aménagement d'un jardin d'eau et rocaille, interprétation de croquis d'aménagement, ainsi qu'un stage non rémunéré en milieu de travail d'une durée de 2 semaines (cheminement régulier) ou 1 stage rémunéré ou non rémunérés de 8 semaines (cheminement en alternance travail-études).

 

PERFECTIONNEMENT :

 

Tu aimerais combiner la formation en réalisation d'aménagements paysagers avec une formation en horticulture ornementale ou en fleuristerie ?

 

Le Centre de formation professionnelle de la Riveraine (anciennement l'École d'agriculture de Nicolet) dans le Centre-du-Québec offre aux titulaires du D.E.P. en réalisation d'aménagements paysagers de suivre une formation en fleuristerie dont le contenu a été adaptée à eux. Le programme a une durée de 7 mois à temps complet et offert en alternance travail-études.

 

le Cégep de Victoriaville offre une A.E.C. agriculture urbaine destinée aux titulaires d'un D.E.P. en horticulture, arboriculture ou aménagement paysager d'une durée de 525 heures réparties sur 3 sessions en formation hybride (à distance et en présence), à temps partiel.

 

EXIGENCES D’ADMISSION :

-         Soit détenir le D.E.S.

-         Soit avoir 16 ans et avoir réussi les cours de français, anglais et mathématiques de 3e secondaire ou leurs équivalents

-         Soit avoir 18 ans et posséder des connaissances équivalentes

AUTRE EXIGENCE D’ADMISSION :

-    Détenir un permis de conduire valide classe 5 ou classe 8 de la SAAQ (Centre de formation agricole de Mirabel)

-    Assister à une séance d'informations obligatoire (CFP Fierbourg)

STATISTIQUES D’ADMISSION :

 

Aucun contingentement à ce programme

 

Les candidats(es) répondant aux exigences d'admission sont généralement admis(es).

ENDROITS DE FORMATION :

 

Demande d’admission via Internet, consulte le SRAFP

 

Qu'est-ce que l’alternance travail-études ?

 

Région de Montréal :

 

-    Centre de formation agricole de Mirabel CFAM, Mirabel (C.S. des Milles-Îles, région des Laurentides), admissions de jour à l'automne

 

-         Centre de formation horticole de Laval, Laval (C.S. de Laval), voir aussi la formation accélée en 7 mois pour titulaires du DEP en horticulture et jardinerie, admissions de jour à l'automne et au printemps

 

-    Centre de formation professionnelle des Moissons, Beauharnois (C.S. de la Vallée-des-Tisserands, région de la Montérégie), aussi offert en concomitance D.E.S./D.E.P. (permettant de compléter en même temps, les cours obligatoires de 4e et/ou 5e secondaire),, admissions de jour à l'automne

 

-        Centre de formation professionnelle L'Horizon, Mont-Tremblant (C.S. des Laurentides, région des Laurentides), admissions de jour à l'automne

 

-      École des métiers de l'horticulture de Montréal Montréal (C.S. de Montréal), située à l'École d'horticulture du Jardin botanique de Montréal au Parc Jean-Drapeau, admissions de jour à l'automne, à l'hiver et au printemps

 

-         École professionnelle de St-Hyacinthe, St-Hyacinthe (C.S. de St-Hyacinthe, région de la Montérégie), voir aussi le programme accéléré en 6 mois pour titulaires du DEP en horticulture et jardinerie, admissions de jour à l'automne

 

-         Châteauguay Valley Career Centre, Ormstown-Châteauguay (C.S. New-Frontiers, région de la Montérégie), seule formation offerte en anglais au Québec, admissions de jour à l'automne

 

Région de Québec :

 

-    Centre de formation professionnelle Fierbourg, Québec (C.S. des Premières-Seigneuries), aussi offert en concomitance D.E.S./D.E.P. (permettant de compléter en même temps, les cours obligatoires de 4e et/ou 5e secondaire), exclusif dans l'Est du Québec, admissions de jour à l'automne

 

 Ouest du Québec :

 

-         Centre de formation professionnelle de Coaticook CRIFA, Coaticook (C.S. des Hauts-Cantons, région de l'Estrie), aussi offert en concomitance D.E.S./D.E.P. (permettant de compléter en même temps, les cours obligatoires de 4e et/ou 5e secondaire), voir aussi le programme accéléré en 6 mois pour titulaires du DEP en horticulture et jardinerie, admissions de jour à l'automne

 

-    Centre de formation professionnelle Relais de la Lièvre-Seigneurie, Papineauville (C.S. au Cœur-des-Vallées, région de l'Outaouais), double DEP en horticulture et réalisation d'aménagements paysagers en 19 mois seulement, admissions de jour à l'automne
 

-         Centre de formation professionnelle de la Riveraine (anciennement École d'agriculture de Nicolet, région du Centre-du-Québec), Nicolet (C.S. de la Riveraine), voir aussi le programme combinant ce DEP avec le DEP en fleuristerie, aussi offert en concomitance D.E.S./D.E.P. (permettant de compléter en même temps, les cours obligatoires de 4e et/ou 5e secondaire), admissions de jour à l'automne

 

Est du Québec et Nord-du-Québec :

 

Aucun établissement dans ces régions n'offre cette formation

 

LIENS RECOMMANDÉS :

 

Tu veux l'avis de paysagistes sur leur métier ?, alors regarde les vidéos suivants :

autres liens :

-       Association des jardins du Québec

-    Botanix : section conseils et trucs du site de cette chaîne de magasins en horticulture

-       Fédération des sociétés d’horticulture et d’écologie du Québec

-       Fleurs du Québec : présentation animée de quelques unes des plus fleurs du Québec

-       Fleurs, plantes et jardins : site de ce magazine

-       Jardin botanique de Montréal

-       Maison Passion : jardinage : guide d’infos du site Canoë

-       Mosaïcultures internationales de Montréal : site de cet événement annuel

-    Musée canadien de la nature : site officiel de ce musée situé à Ottawa

-    Jardins de Métis et Festival international de jardins : site de ce parc-jardin situé à Grand-Métis dans le Bas-St-Laurent

-    Plantes.ca : site d'infos intéressantes sur les plantes, leur description, leur culture, etc

-       Route des jardins : répertoire de belles à visiter en horticulture dans le Centre-du-Québec

-       Société des roses du Québec

-       Société québécoise des hosta et hémérocalles

-    Système canadien d'information sur les plantes toxiques : site du Gouvernement du Canada

-       Toile du Québec : guide jardinage de la Toile

 


Retour à la page du secteur sciences naturelles

Retour à la page d’accueil 1