Retour à la page du secteur foresterie

Retour à la page d’accueil

 

SECTEUR : FORESTERIE

NIVEAU D’ÉTUDES : FORMATION PROFESSIONNELLE

 

AFFÛTEUR(EUSE)

DIPLÔME D’ÉTUDES PROFESSIONNELLES D.E.P. 

Tu veux un avis de professionnels(les) du métier ?, consulte l'entrevue avec Huges Girard, affûteur chez Shermag, un manufacturier de meubles résidentiels de Lac-Mégantic et réalisé par le Comité sectoriel de la main-d'œuvre de l'industrie du meuble;

Ainsi que la vidéo promotionnelle du métier d'affûteur de scies avec l'entrevue avec un affûteur dans une scierie et réalisée par Formabois, le Comité sectoriel de la main-d'oeuvre en transformation des produits forestiers du Québec.

TÂCHES ET RESPONSABILITÉS :

 

En tant qu’affûteuse ou affûteur; tu auras pour tâches d’affûter (aiguiser), entretenir et de régler différents types de scies utilisées en scierie (scies circulaires, scies alternatives, scies à ruban, couteaux d’acier, etc), d’autres outils tranchants utilisées en usine, ainsi que la machinerie de sciage et d’affûtage. Tu utiliseras divers outils et équipements tels que : une profileuse magnétique à couteaux, une affûteuse automatique à ruban, une rectifieuse de dessus et de face de la dent pour scie circulaire et à ruban, une stelliteuse de scie à ruban et scie circulaire, etc. Tu devras t’assurer de leur bon état d’utilisation afin que les scies puissent fournir une qualité maximale de coupe.

 

QUALITÉS ET APTITUDES  NÉCESSAIRES :

-    Bonnes habiletés et dextérité manuelles car tu devras manipuler différents outils et couteaux d'affûtage

-    Avoir une bonne vision

-    Intérêts pour la mécanique

-    Minutie, précision et souci du détail car tu devras effectuer les travaux d’aiguisage avec précision

-    Facilité à travailler en équipe car tu auras à travailleurs en collaboration avec des ouvriers

PROFESSIONS APPARENTÉES :

-         Aiguiseur(euse) de couteaux et scies

-         Ajusteur(euse) de machinerie de sciage et d’affûtage

EMPLOYEURS POTENTIELS :

-    Compagnies d'exploitation forestière

-         Coopératives forestières

-         Fabricants de parquets en bois dur

-    Industries du meuble

-         Industries papetières

-         Scieries, principalement

EXIGENCES DES EMPLOYEURS :

-         Polyvalence

-         Travail généralement à l’année, mais parfois saisonnier

PLACEMENT :

 

Selon les données disponibles au 1er juin 2013 :

 

Le placement est moyen, seulement 50 % des répondants ont obtenu un emploi relié à leurs études dont la totalité sont à temps complet.

 

NOMBRE DE  RÉPONDANTS

NOMBRE EN EMPLOI RELIÉ

NOMBRE EMPLOI A TEMPS PLEIN

4

2

2

 

Note : légère baisse du taux de placement par rapport aux années précédentes.

 

Source : Ministère de l’Éducation

 

SALAIRE :

 

Selon les données de 2013 :

 

Le salaire moyen en début de carrière était de :

-    15,88 $/heure (40 hres/sem) au sein des grandes industries de transformation alimentaire

-    16,58 $/heure (40 hres/sem) au sein des grands manufacturiers de meubles

-    19,09 $/heure (40 hres/sem) au sein des grands manufacturiers de menuiseries architecturales (parquets lattés, portes et fenêtres, etc.)

-    21,73 $/heure (40 hres/sem) au sein des PME de transformation des produits forestiers

-    21,82 $/heure (40 hressem) en tant qu'apprenti(e) affûteur(euse) et augmente à 22,85 $/heure en tant qu'affûteur(euse) au sein des grandes industries de transformation

-    23,41 $/heure (40 hres/sem) au sein des grandes industries papetières

Note : hausse de la moyenne salariale par rapport aux années précédentes (était de 21,73 $ en 2011, de 18,83 $ en 2010 et de 17,05 $ en 2009).

Sources :  Ministère de l’Éducation, conventions collectives des employés de plusieurs grandes industries de transformation alimentaire, conventions collectives des employés de plusieurs grands manufacturiers de meubles, conventions collectives des employés de plusieurs grands manufacturiers de menuiseries architecturales, conventions collectives des employés de plusieurs grandes industries de transformation des produits forestiers et conventions collectives des employés de plusieurs grandes industries papetières.

PERSPECTIVES D'AVENIR :

Malgré les problèmes économiques et les nombreux changements que cette industrie a subi au cours des dernieres années, de nombreuses scieries (principalement les PME) éprouvent de la difficulté à recrutement du personnel qualifié.

Consulte également le Portrait de l'industrie forestière québécoise

 

LE PROGRAMME D’ÉTUDES :

 

Le Diplôme d’études professionnelles en affûtage D.E.P. a une durée totale de 900 heures, c’est-à-dire 1 an offert à temps complet. Il comporte des cours en santé et sécurité au travail, affûtage de scies circulaires, affûtage de scies à ruban, affûtage de couteaux, anomalies des outils de coupe, soudure sur scies et couteaux, tensionnage des scies, affûtage des scies au carbure et au stellite, installation des scies guidées, affûtage des outils spéciaux, alignement de la machinerie de sciage, alignement de la machinerie d’affûtage, dimensions et défauts du bois, ainsi que 2 stages en milieu de travail d’une durée d’une semaine chacun (le premier après la 1re session et le second après la 2e session).

Pour plus de détails sur ce programme, regarde la vidéo promotionnelle réalisée par l'École forestière de Duchesnay.

 

EXIGENCES D’ADMISSION :

 

-         Soit détenir le D.E.S.

-         Soit avoir 16 ans et avoir réussi les cours de français, anglais et mathématiques de 3e secondaire ou leurs équivalents

-         Soit avoir 18 ans et posséder des connaissances équivalentes

 

STATISTIQUES D’ADMISSION :

 

Aucun contingentement à ce programme

 

AUTRE EXIGENCE À L’ADMISSION :

 

-         Subir une entrevue de sélection (Centre de formation et d’extension en foresterie)

 

ENDROITS DE FORMATION :

 

Demande d’admission via Internet, consulte le SRAFP

-   Centre de formation en foresterie de l'Est du Québec, Causapscal (C.S. des Monts-et-des-Marées, Bas-St-Laurent) offert en alternance travail-études (comprenant 145 heures d'expérience professionnelle rémunéré.OU non rémunéré en milieu de travail s'ajoutant au stage obligatoire du programme), admissions de jour au printemps

-    Centre de formation professionnelle de Mont-Laurier, Mont-Laurier (C.S. Pierre-Neveu, Laurentides) offert en alternance travail-études (comprenant 145 heures d'expérience professionnelle rémunéré.OU non rémunéré en milieu de travail s'ajoutant au stage obligatoire du programme)

-     Centre de formation professionnelle Dolbeau-Mistassini, Dolbeau (C.S. du Pays-des-Bleuets, Lac-St-Jean) offert en alternance travail-études (comprenant 120 heures d'expérience professionnelle non rémunéré en milieu de travail s'ajoutant au stage obligatoire du programme), admissions ouvertes de jour à l'automne

-         École de foresterie de technologie du bois de Duschesnay, Ste-Catherine-de-la-Jacques-Cartier (C.S. de la Capitale, région de Québec), admissions ouvertes de jour à l'automne

LIENS RECOMMANDÉS :

 

Pour une liste d'entreprises de transformation de produits forestiers, consulte le Portrait de l'industrie forestière 

Retour à la page du secteur foresterie

Retour à la page d’accueil