Retour à page du secteur fabrication mécanique

Retour à la page d'accueil

 

 

 

 

 

 

 

 

SECTEUR : DESSIN ET FABRICATION MÉCANIQUE

NIVEAU D’ÉTUDES : FORMATION PROFESSIONNELLE

 

ASSEMBLEUR(EUSE) DE MATÉRIAUX COMPOSITES ou

LAMINEUR(EUSE) DE FIBRE DE VERRE

DIPLÔME D’ÉTUDES PROFESSIONNELLES D.E.P.

 

Consulte également la section "liens recommandés" (dont des vidéos de spécialistes en matériaux composites qui parlent de leur travail).

 

COMPOSITES ?

 

Qu’est qu’un matériau composite?

 

C’est un matériau utilisant plusieurs éléments différents comme des fibres, des résines, des métaux transformés, etc. Il est plus malléable, plus souple mais aussi plus résistant que la plupart des autres types de matériaux.

 

TÂCHES ET RESPONSABILITÉS :

 

En tant qu'assembleuse ou assembleur de matériaux composites (aussi appelé "stratifieur ou stratifieuse"); tu auras pour tâches d'opérer et de régler des machines servant  fabriquer des moules industriels pour la fabrication de pièces composites selon la technique de moulage appropriée ou le procédé de moulage approprié.

 

Tu effectueras l'assemblage de composantes d'un produit en matériaux composites, fabriqueras certaines pièces ou objets simples en matériaux composites et fabriqueras des gabarits d'un produit en vue de son assemblage en série.

 

Tu auras également à assembler et coller des pièces métalliques recouvertes d’un matériau composite afin de les rendre plus résistantes. Plusieurs produits sont fabriqués en matériaux composites, surtout ceux où la résistance et la souplesse des matériaux sont nécessaires (ex : bateaux, avions, automobiles, motoneiges, articles de sport, jouets, matériaux de construction, etc.).

 

On retrouve les assembleurs(euses) en matériaux composites dans les grandes entreprises industrielles (aéronautiques, matériel de transport, plasturgie, matériaux de construction, etc), mais également plusieurs PME manufacturières qui sont pour la plupart fournisseurs des grands manufacturiers, comme par exemple dans la fabrication de pièces composites pour l'aéronautique, de pièces composites pour du matériel de transport (autobus, camions, automobiles, VTT, etc), de pièces composites pour  des équipements de sports, etc.

 

En tant que lamineur ou lamineuse de fibre de verre; tu auras pour tâches de superposer des couches de fibre de verre ou de résine sur des moules de plastique, d'acier ou de bois dans le but de fabriquer des objets en plastique ou des éléments de plastique entrant dans la fabrication d'autres objets (canots, yachts, bouées, meubles de bureau ou de jardin, carrosseries de moto, de motoneige, de voiture, etc.).

 

QUALITÉS ET APTITUDES  NÉCESSAIRES :

-         Bonne santé : ne pas avoir d'allergies, bonne résistance au bruit, à la chaleur et à la poussière

-         Avoir une bonne vision

-         Bonne perception des formes

-         Bonne condition et endurance physique : car tu devras de longues heures debout ou dans des positions inconfortables

-         Bonnes habiletés manuelles et dextérité manuelles car tu auras à opérer les commandes de diverses machines

-         Minutie, précision souci du détail et facilité de concentration  car tu devras opérer avec précision pour réaliser des moules de qualité

-         Capacité d'analyse car tu devras résoudre seul(e) certains problèmes reliés aux machines

-         Sens des responsabilités car tu seras responsable du bon état de fonctionnement des machines

-         Facilité à travailler en équipe car tu auras à travailler en collaboration avec des ouvriers, techniciens et ingénieurs

-         Connaissance de l’anglais car la documentation technique est généralement dans cette langue

PROFESSIONS APPARENTÉES : 

-         Assembleur(euse) de produits en plastique

-         Conducteur(trice) de machines de traitement des matières plastiques

-         Confectionneur(euse) d’articles en matières plastiques

-         Conducteur(trice) de machines à mouler les matières plastiques par injection

-         Contrôleur(e) à l’assemblage de bateaux

-         Contrôleur(e) de produits en plastique

-         Finisseur(euse) de produits en plastique

-         Monteur-assembleur ou monteuse-assembleuse de bateaux (plaisance, plage, etc)

-         Ouvrier(ère) en matériaux composites

-         Pulvérisateur(trice) de résines thermodurcissables

EMPLOYEURS POTENTIELS :

-       Industries aérospatiales

-       Industries navales et nautiques

-       Industries papetières

-       Industries pétrochimiques et pétrolières

-       Manufacturiers de matériel de transport : autos, camions, autobus, machinerie, motoneiges, motocyclettes, tracteurs

-      Manufacturiers de produits en différents types de plastique comme le PVC, le polyuréthane, le polyéthylène ou le polystyrène  : bouteilles, contenants, emballages, sacs, portes et fenêtres, produits architecturaux, jouets, pièces pour matériel de transport, produits pour le bâtiment et la construction, etc.

 

-       Mmanufacturiers de produits en caoutchouc : pièces pour matériel de transport, produits pour le bâtiment et la construction, tubes et tuyaux, etc

 

-    Manufacturiers de produits en plastique renforcé de fibre de verre ou de fibre hautes performances (pièces et composantes pour véhicules de transport, produits pour le bâtiment et la construction, pièces pour ailes, trains d'atterrisage ou moteurs d'aéronefs, équipements sportifs, instruments de musique, embarcations nautiques, pièces pour navires dont la coque, réservoirs industriels

-       Manufacturiers et grossistes d’équipements industriels

-       Manufacturiers et grossistes en équipements de sport

-       Fabricants de réservoirs pour produits chimiques ou pétroliers

-       Manufacturiers de matériaux et autres produits pour la construction

-       Manufacturiers de produits de récréation

-       Entreprises spécialisées en haute-technologie

-       Autres industries (petites, moyennes et grandes) dans plusieurs autres secteurs

-       Laboratoires d’analyse de matériaux

-       Firmes d’ingénieurs-conseils

EXIGENCES DES EMPLOYEURS :

-         Connaissance de l’anglais (certains exigent le bilinguisme)

-         Polyvalence

-         Facilité d’adaptation aux nombreux changements technologiques

PLACEMENT :

 

Selon les données disponibles au 1er juin 2015 :

 

Le placement est faible, seulement 49 % des répondants(es) qui se sont dirigés vers le marché du travail ont obtenu un emploi relié à leurs études dont la totalité sont à temps complet.

 

Quelques répondants(es), soit 22 % ont décidé de poursuivre leurs études au collégial en technologie de la transformation des matériaux composites.

 

NOMBRE DE  RÉPONDANTS

NOMBRE EN EMPLOI RELIÉ

NOMBRE EMPLOI EN TEMPS  COMPLET

NOMBRE
 AUX
ÉTUDES

45 17 17 10

Note : baisse du taux de placement par rapport à 2013 (était de 65 %), mais comparable aux rapport aux années précédentes (était de 45 % en 2011; et 56 % en 2009).

Source : Ministère de l’Éducation du Québec 

SALAIRE :

 

Selon les données de 2015 :

 

Le salaire moyen en début de carrière était de :

-    17,63 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant qu'assembleur(euse) au sein des grandes industries du matériel de transport

-    17,85 $/heure (40 hres/sem) au sein des PME

-    17,97 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant qu'opérateur(trice) de machines au sein des grandes industries de la plasturgie, du caoutchouc et des composites

-    18,54 $/heure (37,5 ou 40 hres/sem) en moyenne au sein des grandes industries du matériel électronique

-    18,89 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant qu'assembleur(euse) de matériaux composites au sein des grandes industries de la plasturgie, du caoutchouc, du fibre de verre et des composites

-    19,21 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant qu'assembleur(euse) chez les grands manufacturiers de machines et équipements industriels

-    20,74 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant que lamineur(euse) au sein des grandes industries de la plasturgie, du caoutchouc et des composites

-    22,22 $/heure (40 hres/sem) en tant qu'assembleur(euse) au sein des grandes industries du matériel de transport incluant les grandes industries aérospatiales

-    24,72 $/heure (40 hres/sem) au sein des grandes industries de la plasturgie, des composites et du fibre de verre 

Note 1 : hausse de la moyenne salariale par rapport aux années précédentes (qui était de 15,03 $ en 2013; 20,58 $ en 2011 et 17,63 $ en 2009).

 

Note 2 : chez les grands manufacturiers, tu débuteras au niveau apprenti pendant les 18 ou 24 premiers mois

 

Sources : Ministère de l’Éducation du Québec, conventions collectives des employés de plusieurs grands manufacturiers de machines et équipements industriels, conventions collectives des employés de plusieurs grands manufacturiers de matériel de transport, conventions collectives des employés de plusieurs grandes industries du matériel électronique, conventions collectives des employés de plusieurs grandes industries du matériel de transport, conventions collectives des employés de plusieurs grandes industries aérospatiales et conventions collectives des employés de plusieurs grandes industries de la plasturgie.

 

PORTRAIT DU MÉTIER :

 

En 2015; il y avait plus de plus 1 400 opérateurs(trices) de machines d'assemblage ou de transformation de produits en plastiques ou en composites dans l'ensemble du Québec.

 

Plus de 71 % des membres de ce corps de métier étaient des hommes.

 

La répartition selon l'âge était :

Donc, plus de 48 % des opérateurs de machines en plasturgie ou caoutchouc prendront leur retraite au cours des prochaines années et devront être remplacés.

 

Plus de 89 % des opérateurs occupaient un poste à temps complet

 

La répartition selon le type d'employeur était :

Le salaire annuel moyen d'un(e) opérateur(trice) de machines dans l'industrie de la plasturgie, du caoutchouc et des composites ayant environ 10 années d'expérience était de 37 600 $.

 

Source : Emploi-Québec 

 

BREF PORTRAIT DE QUELQUES SECTEURS INDUSTRIELS :

L'industrie québécoise de la plasturgie et des composites :

On trouve la matière plastique dans la quasi-totalité des segments d'utilisation finale de l'économie. Ses particularités (facilité de transformation, légèreté et résistance à la corrosion) ont favorisé la création de nouveaux produits. La matière plastique a également remplacé le papier, le verre et le métal dans certaines applications traditionnelles.

Dans le secteur des plastiques, la liste des principaux produits fabriqués est éclectique : aucun produit n'est fabriqué par plus de 16 % des entreprises.

Les principaux produits fabriqués sont :

Plusieurs procédés de transformation sont utilisés par les entreprises de la plasturgie, voici les principaux :

  1. injection : 92 %

  2. thermoformage : 73 %

  3. extrusion profilés et tubes : 45 %

  4. moulage par compression : 28 %

  5. moulage à contact : 28 %

En 2015, Elle avait un marché de plus de 5,3 milliards $ (dont 1,6 milliards en exportations, soit 30 % des produits fabriqués).

 

En 2015, l’industrie des plastiques et des composites comptait au Québec, 442 entreprises, ce qui représente une baisse de 4 % par rapport à 2011 (461).Elles regroupaient 28 % des entreprises canadiennes du secteur, ce qui place la province au 2e rang en importance après l’Ontario, qui en regroupe 47 %.

 

Au sein de l’industrie des plastiques et des composites au Québec, les trois quarts des entreprises (76 %) oeuvrent principalement dans la fabrication de produits en plastique; près d’un quart (22 %) sont principalement dans le secteur des composites; Seule une minorité d’entreprises (2 %) oeuvrent dans 2 secteurs.

 

En 2015, l’industrie des plastiques et des composites regroupait ainsi 347 entreprises oeuvrant dans le secteur des plastiques et 104 oeuvrant dans le secteur des composites.

 

Parmi l’ensemble des entreprises répertoriées au Québec en 2015, le sous-secteur de la fabrication d’autres produits 60 % des entreprises. Ce sous-secteur inclut : la fabrication d'appareils sanitaires en plastique, la fabrication de pièces en plastique pour véhicules automobiles, ainsi que la fabrication de tous les autres produits en plastique, qui inclut la fabrication de produits en composites.

 

La diminution du nombre d'entreprises se concentrait dans les domaines de la fabrication de tuyaux, de raccords de tuyauterie et de profilés non stratifiés en plastique, de la fabrication des bouteilles, contenants, emballages et sacs en plastique.

 

En 2015, plus de 99 % des entreprises sont des PME, dont 17 % sont des microentreprises de 1 à 4 employés, 54 % de petites entreprises comptant de 5 à 49 employés et 29 % de moyennes entreprises avec 50 à 499 employés, alors que les grandes entreprises ne représentaient que moins de 1 % (seulement 4 entreprises).

 

L’industrie des plastiques et des composites compte plus de 21 000 travailleuses et travailleurs (une stabilité depuis 2012), ce qui représente 5 % de l’ensemble des employés de l’industrie manufacturière. En moyenne, les entreprises de l’industrie comptent 49 employés(es).

 

La région de Montréal compte la plus concentration de l'industrie (30 %, soit 133 entreprises qui employaient plus de 6 300 personnes);

Suivie de la Montérégie (22 % avec 98 entreprises qui employaient plus de 4 600 personnes);

Vient ensuite la région de Chaudière-Appalaches (12 %, soit 53 entreprises qui employaient plus de 2 500 personnes);

Ainsi que Lanaudière (7 % avec 31 entreprises qui employaient plus de 1 500 personnes).

Alors les régions de Laval, Laurentides et Centre-du-Québec représentaient 5 % chacun (soit une vingtaine d'entreprises qui employaient environ 1 000 personnes dans chacune de ces régions).

La répartition des entreprises et des emplois par sous-secteurs était :

PERSPECTIVES D’AVENIR :

 

De plus en plus de secteurs industriels font appel à l'utilisation des matériaux composites dans leurs procédés de fabrication ou d'assemblage de leurs produits. En fait, l'industrie aérospatiale, l'industrie automobile, l'industrie navale, l'industrie ferroviaire, l'industrie biomédicale, l'industrie de la fibre de verre, l'industrie de la plasturgie, l'industrie des télécommunications, l'industrie métallurgique, l'industrie de l'optique et de la photonique, les manufacturiers de matériaux de construction, les fabricants d'équipements de sports, les fabricants d'équipements de sécurité ou de protection, l'industrie militaire, l'industrie chimique utilisent des applications des matériaux composites. L'utilisation de ces matériaux est en croissance depuis 20 ans, à un rythme de 15 à 20 % par an.

 

Le principal employeur, l'industrie de la plasturgie, du caoutchouc et des composites éprouve des difficultés économiques, tout comme les manufacturiers de pièces pour l'industrie automobile et les manufacturiers de pièces pour l'industrie aérospatiale.

 

Mais, il semble que reprise escomptée n'est arrivée comme prévue et les possibilités d'emploi semblent pas très encourageantes.

 

Pour plus de détails, sur l'industrie des matériaux composites, consulte les portraits des secteurs industriels suivants :

LE PROGRAMME D’ÉTUDES :

 

Le Diplôme d’études professionnelles en mise en forme de matériaux composites D.E.P. a une durée totale de 900 heures, c’est-à-dire 8 mois à temps complet seulement. Il comporte des cours en mathématiques appliquées au domaine industriel, santé, sécurité et protection de l'environnement, relevés et interprétation de mesures, liens entre les matières premières, les procédés et les produits liées aux matériaux composites, production de croquis et interprétation de dessins techniques, travaux d'atelier, modes d'organisation du travail, moulage au contact, fonctionnement d'une cellule robotisée, fabrication de pièces par procédés à moule ouvert, assemblage de composantes d'un produit en matériaux composites, fabrication de gabarits, fabrication de pièces par procédés à moule fermé, fabrication de modèles de formes simples, fabrication de moules en matériaux composites, fabrication de moules et d'objets en matériaux composites, réparation de moules et d'objets en matériaux composites, ainsi qu'un stage industriel non rémunéré d'une durée de 3 semaines.

 

De plus, le CFP du Memphrémagog propose la formule en alternance travail-études qui comprend un stage rémunéré en industrie d'une durée de 6 semaines au cours du trimestre d'été.

 

Les titulaires de ce D.E.P. - volet aéronautique du Centre de formation professionnelle des Moulins à Terrebonne pourront bénéficier d'une passerelle vers l’obtention d’une attestation d’études collégiales (AEC) en Agent de méthode – assemblages structuraux en aéronautique de l’École nationale d'aérotechnique ÉNA à Longueuil.

 

Pour plus de détails sur ce programme, consulte les vidéos suivants :

EXIGENCES D’ADMISSION :

 

-         Soit détenir le D.E.S.

-         Soit avoir 16 ans et avoir réussi les cours de français, anglais et mathématiques de 4e secondaire ou leurs équivalents

-         Soit avoir 18 ans et posséder des connaissances équivalentes

 

AUTRE EXIGENCE D’ADMISSION :

-    Subir un test de sélection afin d'évaluer tes habiletés manuelles, ta capacité à résoudre des problèmes mathématiques simples (géométrie) et ta capacité de comprendre des plans et croquis techniques (CFP Qualitech)

STATISTIQUES D’ADMISSION :

 

Ce programme n’est pas contingenté

 

Les candidats(es) répondant aux conditions d'admission sont généralement admis.

 

ENDROITS DE FORMATION :

 

Demande d’admission via Internet, consulte le  SRAFP

Qu'est-ce que l'alternance travail-études ?

Qu'est-ce que l'enseignement individualisé ?

-    Centre de formation professionnelle de Lachine - Pavillon de la Rive, Lachine (C.S. Marguerite-Bourgeoys, Montréal), VOLET AÉROSPATIAL,   admissions de jour à l'automne

-         Centre de formation professionnelle des Moulins, Terrebonne (C.S. des Affluents, Lanaudière), aussi offert en concomitance D.E.S./D.E.P. (permettant de compléter en même temps, les cours obligatoires de 4e et/ou 5e secondaire), admissions de jour à l'automne (si nombre suffisant d'inscriptions)

-         Centre de formation professionnelle du Memphrémagog, Magog (C.S. des Sommets, Estrie), offert en alternance travail-études (14 semaines de stage rémunérées en industrie au cours de l'été), aussi offert en concomitance D.E.S./D.E.P. (permettant de compléter en même temps, les cours obligatoires de 4e et/ou 5e secondaire), admissions de jour l'automne (si nombre suffisant d'inscriptions)

-         Centre de formation professionnelle Pierre-Dupuy, Longueuil (C.S. Marie-Victorin, Montérégie), offert en enseignement individualisé (entrées périodiques au cours de l'année scolaire)

LIENS RECOMMANDÉS :

 

Tu veux l'avis de spécialistes en matériaux composites sur leur métier ?, consulte les vidéos suivants :

Pour une liste d'entreprises du secteur des composites, voir le Portrait de l'industrie des plastiques

 

 

Retour à page du secteur fabrication mécanique

Retour à la page d'accueil